michel-layaz-1

pajak

coup_coeur

Les deux bouts
Henri Caletcalet5
éditions Héros-Limite, coll. Tuta blu, 220 p.

Edité par Héros-Limite, « Les deux bouts » de Henri Calet est le deuxième titre de la collection « Tuta blu » (bleu de travail). Empruntant son nom au livre de Tomasso Di Caulia, où l’auteur livre son quotidien d’ouvrier dans les Pouilles des années 80, les éditions souhaitent rendre compte littérairement de la réalité du monde du travail. Le recueil d’articles d’Henri Calet est issu d’une enquête journalistique effectuée en 1953 et publiée dans « Le Parisien libéré ». L’écrivain s’est fait reporter du Paris des classes laborieuses, en procédant à l’interview, entre autres, d’un menuisier, d’une ouvreuse, d’un éboueur ou d’un manutentionnaire. Ces entretiens dans l’intimité de leur foyer sont rapportés avec précision dans un style concis, dénotant la pudeur de l’auteur. L’économie du choix des mots laisse toutefois transparaître la tendresse qu’il éprouve envers les personnes qu’il interroge. On lit Henri Calet en souriant, touché à la fois par sa bienveillance et son ironie subtile; mais on le lit aussi la gorge serrée, ému par l’âpreté de l’existence de ceux qui peinent à joindre les deux bouts.